Accueil » Le quartier » La genèse du projet

La genèse du projet



Étudié à partir de 2006, le projet s’inscrit dans la politique de renouvellement urbain
déjà engagée par la Ville. A partir de plusieurs scénarios a été élaboré une synthèse, cette dernière a été modifiée en 2010 après l’identification de contraintes techniques. Finalement c’est le  projet de TVK reprenant le principe de la diagonale qui fut lauréat de la consultation menée par la Ville.

Du projet urbain défini par l’Atelier Amar…

Etudié à partir de 2006, le projet s’inscrit dans la politique de renouvellement urbain déjà engagée par la Ville sur le secteur voisin de Bourgogne-Languedoc. Première étape d’une réorganisation progressive du quartier, il vise à dynamiser la centralité que constitue déjà Franciades-Opéra à l’échelle du quartier et de la ville tout entière.

Dès 2007, la Ville a confié aux cabinets Albert AMAR architecte urbaniste / CUSHMAN & WAKEFIELD / ETC / SEM 92 des études de faisabilité pour la restructuration du secteur des Franciades intégrant aussi bien les aspects architecturaux, urbains, commerciaux que juridiques et financiers.

A partir de plusieurs scénarios très contrastés, un scénario de synthèse a été élaboré permettant de lancer les études pré-opérationnelles.

Le plan directeur d’aménagement prévoyait la création de trois îlots constructibles distincts à l’emplacement actuel du centre commercial et de la place de France. Ces trois îlots étaient séparés par l’espace public requalifié et des voies permettant une bonne accessibilité au site et réunissant des conditions de circulation adaptées. 


Ce scénario a été modifié en 2010 après l’identification de contraintes techniques entraînant des surcoûts financiers trop importants et un phasage opérationnel trop long.

Cette nouvelle réflexion sur la stratégie de restructuration des Franciades a permis de reconfirmer les objectifs de restructuration du secteur à savoir :

  • Restructurer le centre commercial des Franciades en un centre de quartier attractif et compléter l’offre commerciale d’un point de vue qualitatif ;
  • Désenclaver l’offre commerciale en créant une ouverture sur l’Avenue Saint Marc ;
  • Créer un linéaire commercial conséquent et viable sur les rues circulées en rez-de-chaussée d’immeubles de logements avec l’objectif de créer un cœur de ville ;
  • Prolonger la rue du théâtre vers la rue des Canadiens ;
  • Requalifier les espaces publics du secteur ;
  • Réorganiser l’offre de stationnement ;
  • Ouvrir un axe de circulation devant l’opéra ;
  • Conserver l’immeuble de 45 logements existants au sein de la copropriété et les commerces au pied de cet immeuble.

Le projet s’est ainsi orienté vers une construction sur une partie de la place de France associée à une démolition partielle du centre commercial.
 


Les conditions à respecter
dans le cadre de ce projet ont été reconfirmées à savoir que l’activité commerciale soit maintenue sur site durant toutes les phases de chantier, que la solution retenue soit la moins coûteuse possible pour la Ville et que l’opération se réalise dans les délais les plus courts dans une optique forte de développement durable. 

 

… Au projet de l’agence d’architectes TVK

Le  projet de TVK reprend le principe de la diagonale du projet d’origine permettant une mise en perspective de l’opéra depuis l’avenue Saint Marc.

Le groupement TVK/ANTONINI DARMON/MIKOU DESIGN STUDIO a été choisi dans le cadre de la consultation des opérateurs lancée par la Ville. En effet, à l’issue de cette consultation, le promoteur NEXITY associé à l’investisseur de commerces SODES et au groupement d’architectes TVK/ANTONINI DARMON/MIKOU DESIGN STUDIO a été désigné lauréat par un jury.

La perspective vers le parc de la Corneille est maintenue.

Partant de ces deux axes, TVK propose des passages secondaires ainsi que des placettes.