Accueil » Le projet » Les commerces

Les commerces


 

Pour assurer la diversité et la qualité commerciale dans le temps le statut juridique des Franciades va évoluer. Un vaste linéaire commercial en pied d’immeuble avec une offre tant dans la continuité que le renouvellement sera présent. Par ailleurs le phasage a été pensé afin d’éviter les ruptures d’exploitations.

Un linéaire marchand en pied d’immeubles

Cinquante locaux commerciaux sont programmés en pied d’immeubles, directement accessibles depuis la rue où ils offriront aux passants un vaste linéaire de façades et devantures au traitement unifié et soigné. L’étagement diversifié des bâtiments, de R+1 à R+9, assurera un grand apport de lumière naturelle dans les voies créées, pour favoriser le confort des différents usagers des lieux.

 

La diversité commerciale à l’ordre du jour

Continuité et renouvellement : les nouveaux locaux commerciaux sont destinés pour une partie au transfert des commerçants des Franciades en place qui souhaitent poursuivre leur activité sur le site et que la Ville souhaite conserver. Une autre partie des commerces permettra l’installation de nouvelles enseignes. Si les commerces alimentaires de proximité devraient représenter plus de la moitié de l’offre, le nouveau site Franciades-Opéra a aussi vocation à développer son offre en termes de services, restauration, équipement de la personne, loisirs…

Assurer la diversité et la qualité commerciale dans le temps

Le statut juridique des Franciades dans leur version actuelle, la copropriété de commerces et logements, a rendu très difficile toute politique globale de relance (complexité des prises de décision et absence de politique d’ensemble pour assurer une offre commerciale variée). C’est pourquoi SODES, investisseur gestionnaire spécialisé dans la promotion de commerces en pied d’immeubles, est le partenaire retenu pour restructurer l’offre commerciale des Franciades. Futur propriétaire unique, SODES conservera la propriété des commerces pendant plusieurs années ; il s’est engagé sur la diversité de l’offre commerciale afin de répondre aux attentes des riverains

 

Un équilibre entre transferts et nouvelles enseignes

Environ 50 cellules commerciales seront créées, la moitié d’entre elles étant destinée au transfert de commerçants en place dans le centre commercial existant. S’agissant d’un pôle commercial de proximité, l’alimentaire devrait représenter plus du tiers des enseignes, assuré notamment par un petit supermarché accompagné de commerces de bouche. Le reste des activités se répartit entre équipement de la personne, services et santé beauté.

Le transfert des commerçants, la commercialisation des locaux et leur gestion seront encadrés par une convention tripartite entre la Ville, PARIS SUD AMÉNAGEMENT et Sodes.

Elle permettra également de faire respecter un cahier de prescriptions architecturales et environnementales et une charte d’enseignes.

Pour des raisons de phasage de chantier et afin d’éviter les ruptures d’exploitation, ces transferts se feront vers l’îlot 1 ( voir le phasage ).

commerces

Le plan présenté n’est pas complétement figé mais esquisse déjà un vrai linéaire commercial dans un quartier renouvelé.